Session de renforcement des capacités sur les mécanismes de la protection des droits de l'Homme

La Fondation Driss Benzekri pour les droits humains et la démocratie organise, en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert, du 07 au 11 septembre 2015, une nouvelle session de renforcement des capacités des jeunes sur les mécanismes de protection des droits de l’Homme, au complexe Dar Eddaya de Dayet Erroumi.

Ces formations s’inscrivent dans le cadre du programme de renforcement des capacités des jeunes dans le domaine des mécanismes des Nations Unis pour la protection des droits de l’Homme que la Fondation Driss Benzekri a lancé depuis 2011, en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES) et en collaboration avec l’Institut de Genève pour les droits de l’Homme (GIHR).

Afin d’assurer la continuité de son plan d’action pour le renforcement des capacités des acteurs de la société civile, et de consolider leurs connaissances en matière des mécanismes internationaux pour la protection des droits de l’Homme, un vivier de militant(e)s et de défenseurs des droits de l’Homme des trois pays du Maghreb, Maroc, Algérie et Tunisie, bénéficiera de ces sessions de formation au niveau national et régional.

Dans ce contexte, une session régionale aura lieu au complexe touristique Dar Eddaya à Dayet Erroumi, du 07 au 09 septembre 2015, et verra la participation de jeunes militant(e)s du Maroc, d'Algérie et de Tunisie. Elle sera suivie par une session thématique nationale sur le mécanisme national de lutte contre la torture, du 10 au 11 septembre 2015, regroupant, principalement, des jeunes acteurs politiques, des journalistes et des militants associatifs. Ces sessions de formation seront animées par des experts en droits de l’Homme de l’Institut de Genève pour les droits humains.

Le programme de renforcement des capacités des jeunes en matière des mécanismes de protection des droits de l’Homme des Nations Unis est un programme pluriannuel de formation lancé en 2011 et étalé sur 4 années, qui a permis la formation d’une centaine de militant(e)s. Ce programme a une dimension maghrébine, les participants étant des jeunes militants originaires du Maroc mais aussi d’Algérie et de Tunisie, et une dimension MENA, une partie de la formation se déroulant à Genève, avec la confluence des jeunes de toute la région arabe.


Partagez avec nous sur les réseaux sociaux

.